Prélèvement à la source : les Français attribuent une bonne note à la réforme

Prélèvement à la source : les Français attribuent une bonne note à la réforme

Rédigé le 26/09/2019


Selon une enquête de la société de conseil en ligne TacoTax, la réforme est plébiscitée par une grande majorité de contribuables. Seuls 14 % ont rencontré un problème, le plus souvent lié à une erreur de taux.

Le 1 er janvier dernier, c'était le big bang fiscal : l'entrée en vigueur du prélèvement à la source (PAS). À Bercy, les fonctionnaires des impôts évoquent désormais une ère avant et après PAS. Quel est le bilan de la réforme neuf mois plus tard? Que pensent les contribuables français de cette révolution de l'impôt sur le revenu?

TacoTax, une société de conseil en ligne pour déclarer ses revenus, a réalisé une enquête auprès de 1 050 des 300 000 contribuables inscrits sur sa plateforme. Le Parisien-Aujourd'hui en France en dévoile les résultats en exclusivité.

Près d'1 Français sur 2 met la note maximale

Cocorico, les Français donnent la note moyenne de 7,7 sur 10 au passage au prélèvement à la source. « Pour nos compatriotes, qui ont l'habitude d'être notés sur 20, c'est plus de 15 (15,4), c'est très bon », insiste Rodrigue Ménégaux, le directeur général de TacoTax.

Mieux : parmi les répondants, ils sont même 44 % à attribuer la note maximale de 10 (sur 10) à ce changement. Dans le détail, plus les contribuables sont jeunes, plus ils préfèrent ce système au précédent : ainsi, c'est le cas 72 % des 30-49 ans, contre 66 % des 65 ans et plus.

Les Français applaudissent, et Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, se frotte les mains. L'impôt sur le revenu, désormais prélevé à la source par l'employeur, est plus simple à collecter. Dès la première année, le taux de recouvrement a ainsi atteint 98,5 % contre 97 % dans l'ancien système.

« Notre enquête démontre que le passage au prélèvement à la source a déjoué certains pronostics les plus sombres : complexité, impact sur le pouvoir d'achat, résume Aldric Émié, cofondateur et président de la société autoproclamée coach en ligne des particuliers pour déclarer leurs impôts. Pour autant, la réforme a également généré quelques difficultés pour une partie des contribuables. »

Tous les contribuables ne mettent pas à jour leurs revenus

En effet, 14 % des personnes interrogées ont rencontré un problème. L'erreur la plus souvent déplorée concerne le taux de prélèvement (61 %) et les contribuables concernés ont tiré le score général de la réforme vers le bas. En effet, ils donnent la note globale, très faible, de 2,7 sur 10 au PAS.

Dans les faits, pourtant, « l'erreur en question était souvent liée à une évolution à la hausse ou à la baisse des revenus, et il leur suffit de mettre à jour leurs informations sur le site des impôts », souligne Rodrigue Ménégaux. Dit autrement, il ne s'agit pas toujours d'une erreur réelle, plutôt « d'un sentiment d'erreur »…

Un besoin d'information renforcé

 

Tout irait bien dans le meilleur des mondes, alors, grâce au prélèvement à la source? Les syndicats de la Direction générale des finances publiques, eux, ne sont pas de cet avis. Car la révolution de l'impôt est aussi synonyme de suppressions de postes. Lundi dernier, les fonctionnaires du fisc étaient en grève, partout en France, pour exprimer leur « ras-le-bol »