Carrefour ouvre son premier magasin autonome à son siège de Massy

Carrefour ouvre son premier magasin autonome à son siège de Massy

Rédigé le 03/10/2019


Carrefour a lancé son propre magasin autonome dans son siège social de Massy. Si celui-ci fait encore l'objet d'une expérimentation, il pourrait bientôt être déployé plus largement, pour marcher sur les plates bandes d'Amazon Go.

Carrefour s'essaie se lance dans les courses automatisées. Le groupe français de grande distribution a ainsi ouvert son premier magasin autonome, inauguré dans son siège social mondial basé à Massy. Comme le rapportait ce lundi le titre spécialisé LSA-Conso, Carrefour a ouvert ce premier magasin autonome après de nombreux mois d'expérimentations menées auprès de ses salariés et collaborateurs. 

Le groupe s'appuie, pour ce nouveau magasin de 56 m² ouvert distribuant 1 500 références dans le cadre d'un test supplémentaire de six mois, sur la technologie de la société américaine AiFi, spécialisée dans l'intelligence artificielle appliquée à la grande distribution. Seule différence entre sa technologie entre sa technologie et celle déployée par Amazon, sa scalabilité, qui lui permet de déployer son concept dans des espaces plus grands que ceux des supérettes gérées par le géant du commerce en ligne.

Fondée en 2016, cette startup californienne a réussi le tour de force de déployer le modèle de magasin autonome mis en place par Amazon avec Amazon Go et s'est spécialisée dans la modélisation assistée renforcée par le deep learning. Son principe ? Placer des portiques à l'entrée d'un espace rempli de capteurs de poids et RFID couplés à des caméras disposées à intervalles réguliers.

 

Identification des paniers 

Ces "mouchards" détectent automatiquement le contenu des paniers et identifie sommairement leurs propriétaires, qui n'ont plus qu'à payer par carte de crédit, par mobile avec l'application Carrefour Pay ou par reconnaissance faciale pour les employés déjà inscrits en sortant du magasin.

Pour rappel, le concept de magasin autonome a d'abord été déployé par Amazon avec son concept Amazon Go, dont le premier magasin a ouvert en janvier 2018, à Seattle, lieu de naissance du géant américain du commerce en ligne. Ce magasin, ouvert de 7h00 à 21h00, du lundi au vendredi, préfigure, selon le groupe américain, l'avenir de la grande distribution. Reste désormais à voir si le concept mis en avant par Carrefour en France connaîtra le même succès.

FO Market : Conscient des enjeux de la transformation numérique, notre syndicat s'inquiète toutefois de l'impact de ces nouveaux concepts sur l'emploi. Mais aussi sur la "Transformation professionnelle" des salariés de l'entreprise qui seraient amenés à travailler dans ces nouveaux environnements. En effet, à ce jour, nous voyons émerger un grand nombre de projets, mais aucune communication de Carrefour sur la formation des salariés.