Cri d'alarme d'un salarié Carrefour Market...

Cri d'alarme d'un salarié Carrefour Market...

Rédigé le 21/03/2020

Vous trouverez ci-dessous le témoignage poignant d'un salarié de notre entreprise adressé à notre syndicat. Excepté la ponctuation je n'ai pas changé le texte. 

Monsieur Bompard, Madame Dassié ceci est un cri d'alarme. Écoutez votre base, ils sont là pour soutenir l'activité de vos magasins, contrairement vos Directeur de Région la très grande majorité est encore dans une logique de profit. 

A les épuiser à la tâche dans ce contexte sanitaire, vous allez les perdre...

 

"INCOMPRÉHENSIBLE ?

Ces quelques mots pour vous informer de la réalité du travail en magasin actuellement.

Les effectifs sont réduits avec une surcharge de travail pour ceux qui sont encore pour LE MOMENT en magasin et donc la fatigue s'accumule de jours en jours, et qui dit personnes fatiguées dit personnes plus vulnérables à un arrêt de maladie : cela commence aujourd'hui 3 arrêts de plus.

A savoir que pour le moment si je prends le cas de l'encadrement de notre magasin c'est 5h00 du matin jusqu'à la fermeture soit 20h jusqu'à quand ????

Les membres du magasin ont beaucoup de mal à prendre une journée de repos.

Nous apprenons que notre grande direction ne veut pas faire d'efforts pour réduire les amplitudes horaires des magasins c'est une honte.

Nous sommes prêts à faire tous les efforts nécessaires pour accueillir dans de bonnes conditions nos clients et pour que notre chiffre d'affaire continue en hausse.

Le gouvernement demande à toutes les personnes de se confiner le plus possible et de faire le moins possible les déplacements, mais qu'il faut continuer à aller travailler, tout à fait d'accord.

Mais nos dirigeants au lieu de restreindre cela ils incitent nos clients à faire leurs courses jusqu'à 20h00 au lieu de 20h30.

QUEL EFFORT !

Je pense qu'ils ont dû comprendre que le confinement devait se faire dans les magasins et non au domicile de chacun !!!!!!

Tous nos concurrents font l'effort de réduire leurs amplitudes : Super U, Intermarché, Lidl...... soit une fermeture à 18h pour la plupart, voir 17h30 pour d'autres.

Eux au moins ils pensent à leur personnel. Pour exemple le super U de Melesse ouvre à 10h et ferme à 18h du lundi au samedi.

Nous demandons que nos magasins ouvrent à 9h00 et ferment a 18h00 et que le Dimanche soit fermé.

Nous ferons bénéficier à nos collaborateurs un délai de repos plus important.

Je ne pense pas que notre chiffre d'affaire en subisse les conséquences et que nos clients soient en colère au contraire. 

Il faut peut-être rappeler que pour le travail du dimanche ce n'est que sur la base du volontariat et donc si personne ne veut travailler je ne pense que ce soit notre PDG ou nos RH qui viendront travailler et surtout pas nos actionnaires.

Sans oublier qu'une diminution des amplitudes permet de faire des économies en frais de personnels mais cela leur parlera peut-être plus.

Sinon on nous demande d'être solidaire les uns des autres mais cela ne veut pas dire qu'il faut laisser tomber le côté HUMAIN, chose qui doit être sorti de leur cerveau il pense peut-être que c'est l'anti-virus que tout le monde attend.

Même nos responsables n'arrivent pas à comprendre la politique actuelle de notre groupe. C'est quand même hilarant.

Dans l'espoir que vous fassiez tout le nécessaire auprès de nos dirigeants pour que les conditions de travail s'améliore au plus vite avant qu'une cassure sociale s'enclenche en plus des difficultés actuelles

Cordialement