Résultats de Carrefour: «sa meilleure performance depuis 20 ans»

Rédigé le 20/02/2021

La publication des résultats de Carrefour pour l’année 2020 vient de tomber. En France, tous les formats affichent une solide croissance, une première depuis près de longtemps selon le communiqué de l’enseigne. Le chiffre d’affaires groupe s’établit à 70,7 milliards d’euros HT.

 

L’année 2020 aura de quoi rassurer les actionnaires de Carrefour. En 2020, le chiffre d’affaires est en croissance de +7,8% en comparable (LFL), « Carrefour réalise sa meilleure performance depuis au moins 20 ans », assure le groupe par la voie d’un communiqué. En France (+3,6% LFL), tous les segments sont en croissance : hypermarchés (+1,0% LFL), supermarchés (+6,8% LFL) et proximité (+8,3% LFL). La très bonne dynamique se confirme en Espagne avec +7,1% LFL. Carrefour Brésil affiche une croissance record de +18,2%, portée tant par Carrefour Retail (+19,6% LFL) que par Atacadão (+17,6% LFL). «2020 a été une année décisive pour Carrefour. Dans une crise qui accélère les mutations en cours, notre groupe a franchi un cap. Il y a 3 ans, le plan Carrefour 2022 introduisait une première rupture pour notre Groupe. Aujourd’hui, ce modèle assure de façon pérenne le dynamisme de nos ventes et la profitabilité de notre Groupe, et nous permet de dégager d’importantes capacités de financement pour poursuivre notre développement. Nos résultats 2020 en sont la démonstration. Nous sommes confiants pour l’avenir, et traduisons cette confiance par de nouveaux engagements opérationnels et financiers. », a déclaré Alexandre Bompard, PDG du groupe Carrefour.

Bilan chiffré de l'année 2020 :




Les résultats financiers au vert

Le chiffre d’affaires TTC 2020 progresse de +7,8% en comparable (LFL). Le chiffre d’affaires TTC du Groupe s’établit à 78 820 M€ pre-IAS 29, soit une hausse de +4,4% à taux de change constants. Le chiffre d’affaires HT s’élève à 70 719 M€.
La marge commerciale s’établit à 21,8% du chiffre d’affaires HT, en baisse de -39pbs, reflétant des investissements prix, la hausse circonstancielle des coûts logistiques et l’évolution du mix intégré/franchisé, en partie compensés par les gains à l’achat.
Les coûts de distribution sont en baisse de -56pbs à 15,9% du chiffre d’affaires HT, contre 16,4% en 2019. Ils bénéficient des plans d’économies de coûts et comprennent les coûts liés aux ouvertures de magasins et aux nouveaux services proposés aux clients, notamment dans le digital. L’EBITDA du Groupe atteint 4 465 M€, soit une marge de 6,3% en progression de +21pbs.
Le résultat opérationnel courant (ROC) du Groupe s’élève à 2 173 M€, en hausse de +343 M€ (+16,4%) à taux de change constants (l’effet de change est négatif de -269 M€, compte tenu notamment de la dépréciation du réal brésilien). La marge opérationnelle est en progression de +17pbs, à 3,1%. Le résultat net, part du Groupe s’établit à 641 M€. 
 

Progression du ROC et de l’e-commerce alimentaire

La dynamique commerciale dans les activités de distribution se traduit aujourd’hui par une hausse du résultat opérationnel courant des activités de distribution de c.+630 M€ à changes constants en 2020. Cette croissance devrait se prolonger et ainsi permettre une hausse régulière de la profitabilité.

Dans le e-commerce alimentaire, la forte hausse des volumes et une meilleure productivité entraînent une amélioration structurelle du modèle économique. La croissance du e-commerce alimentaire a contribué en 2020 et continuera à contribuer positivement à l’amélioration du ROC et du taux de marge opérationnelle.

En 2020, les investissements ont été réduits à 1 241 M€ dans le contexte de crise sanitaire. L'enveloppe annuelle d’investissements (capex) devrait être comprise entre 1,5 Md€ et 1,7 Md€ dans les années à venir.

La bonne dynamique commerciale a permis une génération de cash-flow libre net de 1 056 M€ en 2020, en progression de +732 M€ par rapport à 2019.Confiant dans son modèle de croissance, Carrefour annonce un objectif de génération de cash-flow libre net annuel supérieur à 1 Md€2 dès 2021, après décaissement des charges exceptionnelles.



Bilan de la France : croissance record depuis près de 20 ans et ROC en hausse de +13,2%
 
En 2020, tous les segments sont en croissance et Carrefour affiche au S2 sa meilleure tendance semestrielle de part de marché depuis 3 ans1. Le chiffre d’affaires 2020 est en hausse de +3,6% en comparable, dont +1,0% en hypermarchés. Le chiffre d’affaires du T4 2020 est en hausse de +5,5% en comparable (+5,4% LFL en alimentaire, +5,7% LFL en non-alimentaire). Ce trimestre, la part de marché progresse de +0,1 point et Carrefour surperforme au sein de chacun des circuits de référence : hypermarchés, supermarchés, proximité et Drive.
Les supermarchés (+9,8% LFL au T4) et la proximité (+5,9% LFL au T4) confirment leur dynamique, avec une croissance nettement supérieure à celle du marché, se targue le groupe. Les activités de Promocash restent particulièrement pénalisées par les fermetures de restaurants et le second confinement L’e-commerce alimentaire est en progression de +58% au T4.
 
Le résultat opérationnel courant 2020 est en hausse de +13,2% (+73 M€) à 629 M€, contre 555 M€ en 2019. La marge opérationnelle progresse de +24pbs à 1,8%. Cette évolution reflète l’excellente dynamique des activités de distribution dont la profitabilité est en hausse de c.+160 M€. Le ROC de la France est impacté à hauteur de c.-90 M€ par la baisse de la contribution des services financiers et le fort ralentissement des activités de services marchands (agences de voyages, billetterie, etc.) et de Promocash.
 
En Europe, bilan plus contrasté
 
Le résultat opérationnel courant 2020 de l’Europe progresse à 698 M€, contre 659 M€ en 2019, soit une hausse de +6,4% (+42 M€) à taux de change constants. La marge opérationnelle s’améliore de +15pbs à 3,3%. La quasi-totalité des pays connaissent une progression de leur ROC. La profitabilité des activités de distribution progresse de c.+150 M€ grâce à la bonne dynamique commerciale et à la baisse des coûts. Le ROC de l’Europe est impacté à hauteur de c.-110 M€ par la baisse de la contribution des services financiers et le ralentissement de ventes aux professionnels.
 
L' Espagne et la Belgique tire la croissance européenne de Carrefour, en progression par rapport aux années précédentes, à +3,5% en comparable. En Espagne, Carrefour affiche une forte dynamique de croissance au cours de chacun des trimestres (+7,1% LFL en 2020)
Carrefour a renoué en 2020 avec les gains de parts de marché en Belgique et a renforcé son positionnement prix
Au T4 2020, la croissance comparable atteint +1,8%.
 
En Italie (-7,6% LFL), la performance est impactée par les mesures liées à la COVID-19, notamment les fermetures des galeries marchandes accueillant les hypermarchés, et une exposition marquée aux régions du Nord, particulièrement affectées. Signe encourageant, la satisfaction clients et l’image prix s’améliorent dans tous les formats. 
Enfin en Pologne,(-4,2% LFL), le groupe est pénalisé par le ralentissement de l’inflation et sa forte exposition aux magasins situés dans les centres commerciaux fermés en raison de la crise sanitaire.
 
En Amérique latine , une performance "exceptionnelle"
En 2020, la dynamique accélère en Amérique latine, avec une progression du chiffre d’affaires de +23,0% en comparable. Au Brésil, l’écosystème Carrefour confirme son attractivité. Le groupe affiche une croissance exceptionnelle de +18,2% LFL.
 
Les initiatives stratégiques: 
- Avancée décisive du e-commerce alimentaire en 2020 : croissance de plus de +70% de la GMV e-commerce alimentaire à 2,3 Md€ et ambition confirmée d’atteindre 4,2 Md€ d’ici à 2022
- Confirmation de l’attrait des produits Bio : acteur de premier plan de ce marché, Carrefour affiche une croissance de chiffre d’affaires de +18% en 2020 à 2,7 Md€ et confirme l’objectif de 4,8 Md€ d’ici à 2022. Le Groupe multiplie les initiatives, dont l’acquisition de l’enseigne spécialisée de centre-ville Bio c’ Bon
- Fort dynamisme des produits à marque Carrefour : croissance supérieure à celle du marché, +2 pts de pénétration à 29% du chiffre d’affaires 2020. Vecteurs de pouvoir d’achat et d’image prix, ils devraient continuer à croître et représenter 1/3 du chiffre d’affaires en 2022
- Accélération dans les formats de croissance (proximité, Cash & Carry et Supeco) : avec 1 874 ouvertures à fin 2020, Carrefour est en bonne voie pour atteindre son objectif d’ouvrir 2 700 magasins de proximité entre 2018 et 2022
 
Les  acquisitions: 
- Supersol : 172 supermarchés et magasins de proximité en Espagne ; finalisation attendue au S1 2021
- Makro : 30 magasins de cash & carry au Brésil ; partiellement finalisé (25 magasins acquis dont 6 déjà convertis à fin 2020)
- Wellcome : 224 magasins de proximité à Taïwan ; finalisé le 31 décembre 2020
- Bio c’ Bon : 107 magasins Bio de centre-ville en France ; acquis en novembre 2020
- Potager City, Dejbox et Bioazur finalisés en 2020