COVID : DES AUTOTESTS EN VENTE DÈS CE WEEK-END CHEZ CARREFOUR

Rédigé le 17/03/2021

Alors que la Haute Autorité de Santé a donné son feu vert quant à la commercialisation d'autotests pour détecter le Covid-19, Carrefour annonce que les premiers autotests seront disponibles à la vente dès ce week-end dans les rayons parapharmacie de ses magasins.

C’est une annonce qui risque de provoquer de longues files d’attente ! Ce mercredi 17 mars 2021, Carrefour a annoncé que les premiers autotests seront proposés à la vente dès ce week-end. Ils seront disponibles en libre-service dans les rayons parapharmacie des magasins de l’enseigne. Et pour permettre au plus grand nombre de s’en procurer, Carrefour a indiqué en avoir commandé un million.

 



Selon les informations de BFMTV, ces autotests seront vendus par boîte de 20 tests à 40 euros, soit deux euros l'unité. Puis, ils seront proposés à la vente par boîte de cinq à 15 euros, pour un prix à l'unité de 3 euros.

On rappelle que la Haute Autorité de Santé a donné son feu vert le 16 mars pour une commercialisation de cet outil de dépistagedestiné au grand public, avec des tests sous forme de prélèvements nasaux. Ces autotests pourront être utilisés par des personnes asymptomatiques, dès 15 ans. 

Cette annonce a précédé celle du directeur général de la santé, Jérôme Salomon, qui évoquait une commercialisation prochaine au micro de BFMTV le dimanche 14 mars 2021. Le professeur controversé y décryptait la situation sanitaire du pays, estimant notamment que « nous sommes sur une ligne de crête, la situation est complexe, tendue, elle a tendance à se dégrader en Île-de-France. »

Pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, qui met de nombreux départements dans l'embarras depuis plusieurs semaines, et afin de soulager la charge de travail des professionnels de la santé, Jérôme Salomon avait ainsi annoncé la mise en vente des autotests de dépistage en pharmacie et dans les supermarchés, dès « la semaine prochaine. »

Que sont exactement ces autotests évoqués par le directeur général de la santé ? Il s'agit de tests antigéniques rapides à faire chez soi. Ils sont notamment développés par les laboratoires Roche. Ces tests doivent donner un résultat en 20 à 30 minutes seulement. Ces tests s'effectuent avec un écouvillon qui prélève un échantillon dans le nez.

Pas de panique cependant : vous n'aurez pas à vous enfoncer vous-même ce coton-tige jusqu'au fond du nez. Contrairement aux tests réalisés par des professionnels, ces autotests recueillent leur échantillon à la surface du nez (3-4 cm). Michel Guyon, directeur marketing de Roche Diagnostics France, expliquait à nos confrères de Sud-Ouest que l'écouvillon doit ensuite « être placé dans un tube qui contient un tampon d’extraction. Une réaction antigène/anticorps se produit si le virus est présent dans le prélèvement du patient, et fait alors apparaître une ligne colorée qui signe un résultat positif. » La lecture du résultat est donc semblable à celle d'un test de grossesse.

La facilité d'utilisation de ces autotests et leur mise à disponibilité prochaine vont ainsi élargir l'accès au dépistage à de nombreuses personnes et donc, idéalement, réduire la propagation du virus.