Carrefour et System U arrêtent l’impression systématique des tickets de caisse

Rédigé le 21/04/2021

Le code de l’environnement prévoit la fin de l’impression automatique des tickets de caisse, tickets de carte bancaire ou bons d’achat d’ici le 1er janvier 2023. Les enseignes Carrefour et Super U ont annoncé démarrer dès à présent la dématérialisation progressive de leurs tickets.

Sauf demande contraire du client, les tickets de caisse ne seront plus imprimés dans les magasins Carrefour et Système U, rapporte LSA. Ceux qui le souhaitent pourront récupérer leurs tickets dématérialisés par mail ou directement dans leur espace client.

 

Cette mesure sera imposée à toutes les surfaces de vente et établissements recevant du public d’ici au 1er janvier 2023 par le code de l’environnement et concernera les tickets de caisse, de carte bancaire ou encore les bons d’achat. Elle permettra de limiter l’utilisation et le gaspillage de papier, et poursuit également un objectif de santé, indique Système U, « car le papier thermique utilisé contient des substances chimiques ».

Économiser 44 077 km de papier

Une opération pilote dans certains magasins de l’enseigne a permis de montrer que 40 % des clients ne souhaitaient pas récupérer leur ticket de caisse imprimé. La mesure, en place dans les 1 200 magasins Hyper U, Super U et U Express depuis le 6 avril, sera tendue à l’ensemble des magasins d’ici le 6 mai. Puis déployée dans les 400 magasins Utile en fin d’année. Elle permettra lui d’économiser chaque année 44 077 km de papier, calcule l’enseigne.

 

LSA rapporte également que 1 000 tickets de caisse non imprimés chez Carrefour représentent 200 mètres de papier économisé. D’après La Croix , trente milliards de tickets de caisse sont imprimés chaque année en France, ce qui représente 2,5 millions d’arbres abattus et le gaspillage de 950 millions de litres d’eau.