Résultats encourageants pour Carrefour France sur le 1er trimestre 2021

Rédigé le 27/04/2021

Le groupe Carrefour a vu son chiffre d’affaires croître dans l’Hexagone de +3,5% à magasins comparables hors essence pour un chiffre d’affaires de 9,2 milliards d'euros. À l’exception de la proximité pénalisée par un historique défavorable, tous les autres circuits sont bien orientés à commencer par les hypermarchés.

 

C’est un début d’année positif pour Carrefour France. Le groupe de distribution dirigé par Alexandre Bompard enregistre une hausse sur le 1er trimestre 2021 de +3,5% à magasins comparables hors essence. Il a généré sur la période un chiffre d’affaires de 9,2 milliards d’euros.

Les hypermarchés ont réalisé plus de la moitié des ventes : 4,6 milliards d’euros. Le chiffre d'affaires a progressé sur les trois premiers mois de l’année de +3,3%. Des performances positives au regard d’un historique atypique qui coïncide au début de la pandémie.

Si Carrefour avait enregistré des records dans les premiers jours de la crise, l’enseigne a souffert comme l’ensemble des hypers des premières semaines du confinement. Les ventes sur l’alimentaire ont augmenté de +1,7% au premier trimestre, tandis que le non al rebondit de +10,8%.

Carrefour Market se montre très dynamique avec une croissance de +7% à magasins comparables hors carburant, à 3,1 milliards d’euros. Une évolution d’autant plus remarquable que l’enseigne avait gagné l’an dernier +8,1% sur le premier trimestre.

Le e-commerce en hausse de 51 %

L’activité alimentaire online (drive et livraison à domicile) de Carrefour confirme son rythme effréné au premier trimestre : +51%. Le distributeur entend poursuivre son développement grâce notamment au partenariat qu’il vient de signer avec Deliveroo. Il confirme aussi son objectif d’atteindre les 2 000 points de contacts offrant un service e-commerce d’ici la fin de l’année.

Seule ombre au tableau, la proximité recule de -2,7% à 1,7 milliard d’euros. « La performance du trimestre ressort en légère baisse au regard d’un historique élevé, le confinement strict de mars 2020 ayant particulièrement bénéficié à la proximité : +24,9% en mars 2020 », indique le groupe Carrefour dans le communiqué. À plus long terme, le circuit des magasins urbains reste en effet très bien orienté affichant une croissance de +4,2% par rapport aux ventes du premier trimestre 2019.