Carrefour va racheter les trois magasins franciliens de Colruyt

Rédigé le 30/04/2021

Colruyt recentre ses efforts sur le quart Nord Est de l'hexagone, en vendant ses trois points de vente d'Ile de France à Carrefour.

Les trois magasins d’Ile de France détenus par le distributeur belge Colruyt vont bientôt passer sous enseigne Carrefour. C’est ce qu’indique la notification publiée récemment par l’Autorité de la concurrence fin mars, en faisant état "du projet de prise de contrôle exclusif par le groupe Carrefour sur trois fonds de commerce exploités sous enseigne Colruyt et situés  à Valenton (94), Perigny sur Yerres (94) et Saint Pathus (77)". Ces trois magasins, qui font chacun 1000 m2, sont les plus à l’ouest du parc de Colruyt dans l’hexagone, et visiblement (trop) loin de son centre de gravité situé plus à l’est du territoire. La vente de ces trois magasins à Carrefour devrait être actée "début mai" nous a indiqué Colruyt, en ajoutant que la cinquantaine de salariés sont repris par Carrefour ou se sont vu proposer des reclassements internes chez Colruyt France. L’an dernier, Bart de Schutter, general manager de Colruyt France avait expliqué à LSA  "vouloir continuer à densifier le réseau, car cela permet d’améliorer la notoriété. L’expansion est centrée sur le Nord Est, c’est à dire sur notre cœur de zone. En parallèle nous commençons la prospection pour aller en Alsace". Prospection qui se matérialisera avec l'ouverture du magasin de Wiwersheim en novembre 

Plutôt donc que de se disperser géographiquement, l’enseigne aura  décidé de se recentrer. Colruyt France, qui compte un peu moins de 90 magasins à ce jour, avec une surface moyenne comprise entre 700 et 1000 m2, a l’ambition d’atteindre 100 unités d’ici 2 à 3 ans, avec 5 à 6 ouvertures par an. Un rythme de progression auquel s’ajoutent des investissements plus massifs pour renforcer l’outil logistique, avec une nouvelle plateforme logistique flambant neuve attendue à Gondreville, qui permettra de mieux toucher les magasins de la zone de Nancy. Actuellement en pleine montée en charge, elle livrera ses premiers magasins début mai. Un troisième entrepôt est aussi prévu pour 2023, à Dole.