Électricité, gaz, prime à la conversion auto, allocations... Tout ce qui va changer le 1er août

Électricité, gaz, prime à la conversion auto, allocations... Tout ce qui va changer le 1er août

Rédigé le 01/08/2019


Des nouvelles conditions pour bénéficier de la prime à la casse, des prix de l’énergie qui évoluent, à la hausse ou à la baisse… Tour d’horizon des changements qui entrent en vigueur ce jeudi 1er août 2019.

Automobile : une prime à la conversion moins avantageuse

La ruée dans les concessions automobiles, ces dernières semaines, était un signe annonciateur. Ce 1er août 2019, les conditions d’attribution de la prime à la conversion de véhicules (ou prime à la casse) évoluent.

Remplacer son vieux diesel ou sa vieille voiture à essence par un véhicule neuf devient moins avantageux.

Pour en bénéficier, il faut désormais acheter un véhicule émettant moins de 117 grammes de CO2/km, contre 122 auparavant.

Le montant de la prime n’est plus défini en fonction du caractère imposable ou non du ménage, mais en fonction du revenu fiscal de référence par part.

Et les véhicules dont le prix d’acquisition est supérieur à 60 000 euros ne sont plus éligibles à cette prime à la conversion, dont le montant varie entre 1 500 euros et 2 500 euros, selon les cas, et peut être doublé pour les ménages les plus modestes.

GAZ: Les tarifs réglementés en légère baisse

Bonne nouvelle pour les 4,5 millions de foyers qui profitent des tarifs réglementés de vente du gaz, appliqués par Engie. Les prix, qui avaient fortement chuté en juin et juillet, baissent de 0,5 % au 1er août.

La décrue des prix du gaz dépend du type de consommation. Au 1er août 2019, elle est de - 0,1 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de - 0,3 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de - 0,6 % pour les foyers qui se chauffent au gaz.

Electricité: les prix poursuivent leur hausse

 

Le prix du gaz recule mais celui de l’électricité continue d’augmenter. Après un bond de 5,9 % en juin, les tarifs réglementés de l’électricité prennent 1,23 % au 1er août, compte tenu de l’évolution du tarif d’utilisation des réseaux publics.

Ces tarifs, proposés par la Commission de régulation de l’énergie (CRE), concernent 25 millions de foyers en France. La hausse est de 1,26 % pour les tarifs bleus résidentiels et de 1,10 % TTC pour les tarifs bleus professionnels.

L'allocation de rentrée scolaire commence à être versée:

 

Elle est destinée, sous conditions de ressources, aux familles ayant au moins un enfant scolarisé et âgé de 6 à 18 ans (né entre le 16 septembre 2001 et le 31 décembre 2013 inclus). L’allocation de rentrée scolaire (ARS) est versée dès le 1er août à La Réunion et à Mayotte, fin août dans les autres départements.

Pour la rentrée 2019, la Caisse d’allocations familiales se base sur les ressources de 2017. Avec un enfant à charge, il faut avoir touché moins de 24 697 € pour bénéficier de l’allocation de rentrée scolaire (30 396 € avec deux enfants, 36 095 € avec trois).

Le montant de l’ARS dépend de l’âge de l’enfant : 368,84 € de 6 à 10 ans, 389,19 € de 11 à 14 ans et 402,67 € de 15 à 18 ans.