Une perte de près de 56 millions d’euros pour Carrefour Belgique en 2018

Une perte de près de 56 millions d’euros pour Carrefour Belgique en 2018

Rédigé le 07/08/2019


Les magasins belges du groupe de supermarchés Carrefour ont enregistré une perte de 55,6 millions d’euros l’an dernier contre un gain de 70 millions d’euros en 2017, indique mardi De Tijd sur base des comptes annuels de l’entreprise. Cette perte s’explique en grande partie par le coût de la restructuration mais aussi par les hypermarchés.

Carrefour a supprimé 1.012 emplois et cette restructuration a coûté 110 millions d’euros au groupe. Une partie de la facture devrait encore être prise en compte cette année car la restructuration n’a été achevée qu’en juin.

Les consommateurs se tournent vers des enseignes moins chères

A côté de cela, la situation des 45 hypermarchés reste problématique. Selon la direction, ils sont structurellement en perte depuis des années et la situation empire. Selon De Tijd, le modèle est dépassé: les clients optent de plus en plus pour des achats non-food en ligne plutôt que de se rendre en magasin tandis que pour l’alimentation, ils choisissent des magasins de proximité ou des enseignes moins chères (Colruyt, Aldi etc).

Carrefour a aussi élargi sa gamme de petits supermarchés, mais cela reste une opération difficile, note De Tijd. Au début de l’année 2018, le groupe a annoncé l’ouverture d’une trentaine de magasins de quartier mais comme le groupe en a fermé parallèlement, la croissance nette s’est limitée à huit magasins.